Produit ajouté dans votre panier Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Voir mon panier Continuer mes achats

Vapotage et nicotine : le sondage BVA-Sovape 2021

Publié le : 17/10/2021 06:14:21
Catégories : Actualité

Pour la troisième année consécutive, l’association Sovape s’intéresse à la perception des risques du vapotage par rapport au tabagisme. Constat préoccupant : l’e-cigarette pâtit toujours d’une mauvaise image auprès des Français. L’association enjoint aux médecins de soutenir son appel pour réhabiliter la méthode de sevrage la plus efficace à ce jour.

Vapotage et nicotine : le sondage BVA-Sovape 2021

Depuis 2019, l’association Sovape organise un sondage avec l’institut BVA sur la perception des risques du vapotage par rapport au tabagisme. Dix ans après l’apparition de l’e-cigarette, la troisième édition montre qu’il reste encore un long chemin à parcourir et de nombreux combats à mener contre les fausses informations et les méconnaissances.

La méthodologie de l’enquête demeure inchangée, avec une représentativité tout à fait stable depuis 2019. Sur les 1 003 répondants, on recense 23 % de fumeurs, 32 % d’anciens fumeurs et 43 % de personnes n’ayant jamais allumé de cigarette. Ce même panel regroupe aussi 10 % de vapoteurs, 11 % d’anciens vapoteurs et 77 % d’individus qui n’ont jamais essayé.

Pour 4 Français sur 10, vapoter est aussi risqué que fumer

Premier enseignement de l’étude : pour 42 % des répondants, vapoter est aussi risqué que fumer. Un chiffre alarmant, qui demeure constant depuis trois ans (45 % en 2019 et 47 % en 2020). Pire : pour 10 % des sondésvapoter est même plus risqué que fumer ! Un score qui reste, là aussi, constant d’une année sur l’autre : ils étaient 11 % à avoir cette fausse perception en 2020.

Autre méconnaissance très répandue, 80 % des sondés croient à tort que la nicotine est cancérigène. Une tendance qui s’accentue légèrement par rapport aux années précédentes (+ 2 %). Seuls 9 % des personnes interrogées savent que ce n’est pas le cas, contre 13 % les deux années précédentes. Dans le détail, 70 % des fumeurs et 63 % des vapoteurs pensent que la nicotine est cancérigène. 

Étonnamment, cette méconnaissance touche même une partie du monde scientifique. En août 2021, une étude américaine a interrogé 926 professionnels de santé, en particulier des médecins généralistes. Ils étaient 85 % à croire que la nicotine provoque le cancer. Pour les auteurs de l’étude, « ces résultats soulignent l’importance d’améliorer l’éducation des médecins sur le tabac et la nicotine, ce qui peut améliorer la communication entre patients et soignants sur le tabagisme, l’arrêt du tabac et l’utilisation de produits contenant de la nicotine ».

Rappelons, au passage, l’existence de l’excellent documentaire You don’t know nicotine, signé Aaron Biebert, qui expose en détail le rôle et les origines du stimulant le plus décrié de la planète. 

Un appel à un vrai engagement des pouvoirs publics

Face à l’absence d’amélioration dans la perception de l’e-cigarette, Sovape tire la sonnette d’alarme. « Le vapotage est une opportunité qu’il faut intégrer dans les plans de lutte contre le cancer, pour mieux combattre le tabagisme, premier facteur de risque, écrit l’association dans un communiqué. Plus de 99 % des vapoteurs utilisent le vapotage pour réduire le tabagisme ou en sortir. Pourtant, la réglementation s’est uniquement focalisée sur la peur d’un usage par des non-fumeurs, en particulier les jeunes. Avec plus d’une décennie de recul, le vapotage apparaît clairement comme une porte de sortie du tabagisme sans être une entrée vers celui-ci. Partout où le vapotage se développe, le tabagisme juvénile régresse. »

Sovape réclame donc un véritable engagement de la part des pouvoirs publics et les autorités de santé. « Pour lutter contre le Covid-19, les pouvoirs publics et les autorités de santé ont établi une balance bénéfice/risque de la vaccination appuyée sur les faits scientifiques, rappelle l’association. Des incitations officielles claires ainsi qu’une forte mobilisation des professionnels de santé ont poussé la population à agir dans le but de se protéger. Concernant le vapotage, l’absence d’engagement des pouvoirs publics et des autorités de santé n’est plus acceptable. Il est essentiel, pour la santé publique, qu’ils se saisissent de cette opportunité inédite et historique pour accélérer le déclin du tabagisme et des méfaits qu’il provoque chaque année : 75 000 morts évitables, cancers, maladies respiratoires, maladies cardiovasculaires… ».

En conséquence, Sovape a mis en place un formulaire en ligne à l’attention des médecins. « Nous appelons tous les professionnels de santé en prise directe avec leurs patients prisonniers du tabagisme à exiger un changement de posture des pouvoirs publics et des autorités sanitaires sur la question du vapotage, alors que se discutent actuellement les plans de lutte contre le cancer, indique Sovape. Selon l’INCa, 20 % des 382 000 cas de cancers qui se déclarent chaque année sont liés au tabagisme, dont 80 % des cancers du poumon. Avec 14 millions de fumeurs en France, le vapotage n’est pas un problème. C’est une solution. »

Partager ce contenu

4 BOUTIQUES SPÉCIALISÉES DANS LE NORD DE LA FRANCE

La cigarette nuit à la santé, c'est un fait. Ce n'est pas pour autant que vous pouvez (ou voulez) arrêter de fumer du jour au lendemain, voire définitivement. Il existe pourtant un parfait compromis, vous apportant le plaisir de fumer, votre dose nicotine, sans forcer sur les ingrédients toxiques de la cigarette traditionnelle.

Ce compromis, c’est de faire un achat de cigarette électronique. Le goudron et le monoxyde de carbone sont proscrits dans nos produits pour cigarette électronique en ligne : vous ménagez donc vos poumons et conservez le fameux geste du fumeur.

Vous retrouverez chez Around The Vape, un large choix de matériel de vape ainsi que tous les consommables nécessaires (eliquides, mèches, résistances, flacons, pipettes, etc.).

La gamme d' e-liquides disponible chez Around The Vape est large et variée, elle va du simple tabac classique au fruité le plus exotique. 

Vous trouverez également un large choix de produits dérivés du CBD : fleur, résine, huile, eliquide, baume, cristaux, infusion,... avec tous les bienfaits qui en découlent.

Around the Vape c’est 4 boutiques spécialisées dans le nord de la France à la frontière belge. Retrouvez notre te@m d’expert dans les boutiques d'Armentières, Tourcoing, Hallennes lez Haubourdin et Mons en Baroeul