Produit ajouté dans votre panier Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Voir mon panier Continuer mes achats

Recherche dans le blog

Quelles maladies peut-on avoir avec la cigarette électronique ?

Publié le : 18/04/2024 07:00:00
Catégories : Actualité

Le vapotage provoque-t-il des maladies ?

Les données actuellement disponibles n’indiquent pas que l’utilisation d’une cigarette électronique provoque de maladies particulières. Le vapotage ne reste toutefois pas une habitude de consommation dénuée de tout risque et doit être uniquement réservée aux fumeurs désireux de se sevrer du tabagisme.

L’arrêt du tabac à l’aide du vapotage peut être encadrée par un professionnel de santé.

Une question à traiter avec prudence

Les effets de la cigarette électronique sur la santé sont un sujet complexe. De par la relative nouveauté de ces produits, la science n’en est qu’aux balbutiements de ses connaissances. De plus, afin de récolter les données les plus solides qui soient, la mise en place de longues études épidémiologiques est nécessaire. Des études coûteuses dont les financements sont bien souvent très difficiles à obtenir. De fait, il n’est pour l’instant possible que de rapporter les résultats des analyses qui ont déjà été faites, sans pour autant pouvoir affirmer que leurs conclusions seront valables indéfiniment.

À l’heure actuelle, les données disponibles concernant les effets de la cigarette électronique sur la santé sont rassurantes. Comparé au tabagisme, le vapotage serait beaucoup moins nocif. Selon les études 1, 2, 3, la réduction de la nocivité de l’e-cigarette par rapport au tabac fumé serait comprise entre 95 % et 98 %. Vapoter ne serait donc pas entièrement dénué de risque, mais resterait bien moins dangereux que fumer.

S’il n’existe pour l’instant aucune maladie qui soit directement attribuée au vapotage, l’utilisation d’une cigarette électronique peut quand même provoquer divers effets secondaires comme une sécheresse de la bouche, une toux, ou encore une irritation de la gorge. Il est également possible de ressentir des maux de tête dans certains cas, souvent signes d’un surdosage en nicotine. Si ces effets secondaires peuvent paraître inquiétants, il n’est pourtant pas nécessaire de s’affoler puisqu’ils sont bien souvent des symptômes temporaires, inhérents à l’arrêt du tabagisme et non au vapotage lui-même. L’utilisation d’un vaporisateur personnel peut également provoquer une déshydratation de par la composition des e-liquides contenant certaines substances aux propriétés hygroscopiques (qui retient l’humidité), comme le propylène glycol.

Bien qu’il existe désormais un consensus au sein d’une partie de la communauté scientifique pour reconnaître que vapoter est moins nocif que fumer, l’utilisation d’une cigarette électronique n’est pas pour autant un acte anodin. Le vapotage doit uniquement être réservé aux fumeurs à la recherche d’un substitut nicotinique.

En 2020 et 2023, l’institut Cochrane publiait deux méta-analyses regroupant plusieurs centaines d’études qui concluaient que la cigarette électronique est l’outil de sevrage tabagique le plus efficace 4, 5.

Attention aux fausses informations

Au cours de l’année 2018, une étude faisant le lien entre vapotage et maladies cardiaques était publiée. Largement reprise par les médias du monde entier, elle affolait une partie des vapoteurs. Près de deux ans plus tard, cette étude était finalement rétractée par ses auteurs suite à plusieurs malversations faussant ses conclusions, qui avaient été relevées par la communauté scientifique.

L’année suivante, plusieurs décès de vapoteurs ont été enregistrés aux États-Unis. Dans la précipitation, la cigarette électronique a été accusée d’en être responsable. Suite à plusieurs analyses et enquêtes, il s’est avéré que toutes les victimes avaient en fait consommé des e-liquides au THC, vendus au marché noir, et contenant un additif (acétate de vitamine E) ayant provoqué leur décès. Malgré l’hystérie médiatique autour de ces cas, le vapotage a bien été officiellement mis hors de cause par les institutions américaines.

La liste des études trompeuses sur la cigarette électronique est longue.

Partager ce contenu

4 BOUTIQUES SPÉCIALISÉES DANS LE NORD DE LA FRANCE

La cigarette nuit à la santé, c'est un fait. Ce n'est pas pour autant que vous pouvez (ou voulez) arrêter de fumer du jour au lendemain, voire définitivement. Il existe pourtant un parfait compromis, vous apportant le plaisir de fumer, votre dose nicotine, sans forcer sur les ingrédients toxiques de la cigarette traditionnelle.

Ce compromis, c’est de faire un achat de cigarette électronique. Le goudron et le monoxyde de carbone sont proscrits dans nos produits pour cigarette électronique en ligne : vous ménagez donc vos poumons et conservez le fameux geste du fumeur.

Vous retrouverez chez Around The Vape, un large choix de matériel de vape ainsi que tous les consommables nécessaires (eliquides, mèches, résistances, flacons, pipettes, etc.).

La gamme d' e-liquides disponible chez Around The Vape est large et variée, elle va du simple tabac classique au fruité le plus exotique. 

Vous trouverez également un large choix de produits dérivés du CBD : fleur, résine, huile, eliquide, baume, cristaux, infusion,... avec tous les bienfaits qui en découlent.

Around the Vape c’est 4 boutiques spécialisées dans le nord de la France à la frontière belge. Retrouvez notre te@m d’expert dans les boutiques d'Armentières, Tourcoing, Hallennes lez Haubourdin et Mons en Baroeul