Drag S et Drag X : test des deux nouveautés de VooPoo en exclusivité!

Publié le : 16/06/2020 07:46:04
Catégories : Actualité

Drag S et Drag X : test des deux nouveautés de VooPoo en exclusivité!

Test des kits Drag S et Drag X de VooPoo.

J’ai encore reçu en exclusivité totale les deux prochains kits que va sortir VooPoo! Je vais donc vous en dire quelques mots. Il s’agit donc comme vous l’aurez compris du kit Drag S et du kit Drag X d’une de mes marques de vape favorites. Je suis face à deux kits tout-en-un. Le premier est à batterie intégrée. Le deuxième fonctionne avec un accu 18650 des plus classiques.

Drag S :

  • Une Drag S avec un réservoir de 4,5 ml de contenance.
  • Une résistance PnP-VM1 de 0,3 ohm.
  • Une résistance PnP-VM5 de 0,2 ohm.
  • Un câble USB-C – USB.
  • Un manuel de l’utilisateur (avec une partie en français ou presque).

Drag X : 

  • Une Drag X avec un réservoir de 4,5 ml de contenance.
  • Une résistance PnP-VM1 de 0,3 ohm.
  • Une résistance PnP-VM6 de 0,15 ohm.
  • Un câble USB-C – USB.
  • Un manuel de l’utilisateur (avec une partie presque en français).

Petit détour habituel par les specs des engins afin de les appréhender au mieux.

Les caractéristiques du Drag S :

  • Dimensions : 87 x 33 x 28 mm
  • Contenance : 4,5 ml
  • Plage de puissance : 5 – 60 W
  • Plage de tension : 3,2 – 4,2 V
  • Résistances acceptées : de 0,1 à 3 ohms
  • Type de batterie : batterie intégrée
  • Capacité de la batterie : 2500 mAh
  • Rechargeable par USB : oui
  • Matière : alliage de zinc et cuir
  • Tank : PCTG
  • Remplissage : par le dessous
  • Drip tip : propriétaire
  • Connecteur : propriétaire
  • Chipset : propriétaire

Le Drag S est de bonne facture. Les finitions sont soignées et les matériaux sont nobles. J’ai vraiment un bien bel objet dans la main. Le système d’airflow est super sympa aussi. C’est un genre de petit clou qui dépasse et que l’on pousse d’avant en arrière (latéralement) pour régler le flux d’air à sa guise. Ça glisse tout seul. C’est original et bien pensé. Ça change et ça marche!

Les caractéristiques du Drag X :

  • Dimensions : 95 x 32,5 x 28 mm
  • Contenance : 4,5 ml
  • Plage de puissance : 5 – 80 W
  • Plage de tension : 3,2 – 4,2 V
  • Résistances acceptées : de 0,1 à 3 ohms
  • Type de batterie : un accu 18650
  • Rechargeable par USB : oui
  • Matière : alliage de zinc et cuir
  • Tank : PCTG
  • Remplissage : par le dessous
  • Drip tip : propriétaire
  • Connecteur : propriétaire
  • Chipset : propriétaire

Le Drag X est du même acabit que son petit frère. Son design est fluide et précis. Son style est classe et propre. Son tank est identique à celui du Drag S et son étonnant système d’airflow l’est tout autant. La seule différence entre les deux frangins réside dans le fait que je doive fourrer un accu dans le Drag X. Il est par conséquent un peu plus grand en hauteur que son cadet. Pour compenser, il est un poil moins long. Les deux frères ont la même largeur. L’aîné pèse 166 g (avec accu) et le petit dernier 152 g. Par conséquent, ces deux kits sont légers et ont un look infiniment cool (enfin je trouve). Mais passons maintenant aux choses sérieuses.

L’installation des kits Drag S et Drag X :

J’ai depuis longtemps (toujours? presque…) arrêté les résistances toutes faites, vendues à prix d’or et qui n’apportent pas grande saveur à la vape qu’elles procurent (ou tentent de procurer).

J’ai donc monté la résistance RBA de VooPoo et son mini plateau avec le coil fourni avec. J’ai obtenu une résistance à 0,60 ohm. C’est petit, très petit même, mais ça se monte assez bien et se cotonne facilement. Il ne reste plus, ensuite, qu’à plugger notre résistance au réservoir et à remplir ce dernier par le dessous en soulevant un petit bouchon de silicone assez pratique et bien hermétique.

Je connecte enfin le tank au mod et je peux tester tout ça!

La vape des kits Drag S et Drag X :

VooPoo nous offre ici des kits bien stylés et bien ergonomiques. Il sont légers et leur format tient impeccablement en main. Ils sont superbement bien finis. Les boutons sont faits, comme le corps des mods, en alliage de zinc et sont de bonne facture. Ils sont complètement silencieux et pas trop durs à l’usage, juste ce qu’il faut.

L’écran est chouette et bien lumineux. Je peux y voir le nombre de bouffées que j’ai prises, la valeur de la résistance, la puissance choisie en watts, la puissance envoyée en cours de vape en volts, le niveau de charge de la batterie ou de l’accumulateur, et le temps que j’ai pompé pendant la dernière bouffé prise. On a facilement accès à une courbe de notre consommation (nombre de bouffées prises par jour) sur quatorze jours en restant appuyer simultanément sur les boutons + et -, si l’on veut surveiller, étudier ou quantifier avec précision sa consommation personnelle. J’allume ou j’éteins le mod en appuyant cinq fois de suite sur le bouton fire. Ces deux kits offrent le choix entre deux modes de vape : le mode RBA si je vape avec le plateau reconstructible, ou le mode SMART si je vape avec une résistance toute faite. Dans les deux cas, le mod détectera la puissance optimale en fonction de la résistance installée. Cependant, je peux tout de même choisir comme un grand la puissance à laquelle je veux vaper en appuyant sur les boutons + et -. Je suis libre de faire ce que je veux et j’aime ça.

Ces Drag S et X possèdent, bien évidemment, toutes les sécurités nécessaires pour vaper en toute sécurité et sans prise de tête. Ils disposent en plus d’une protection contre les dry-hit. Il ne faut pas oublier non plus que leur système d’airflow est novateur et très efficace.

Sinon, et plus important, le Drag S procure une vape dense et chargée de saveurs. Airflow ouvert à fond les ballons, on est à la limite du DL (certains diraient DL restreint) et c’est assez surprenant et agréable. On peut jouer sur la puissance et obtenir une quantité de vapeur énorme pour un petit kit de ce type. Le plateau RBA se révèle vraiment pas mal à l’usage. La résistance reconstructible fournie à 0,6 ohm est assez goûteuse et semble bien durable. Elle ne consomme pas beaucoup et, à 25 W, la vape fournie par cette Drag S est savoureuse et abondante. Elle est encore plus délicieuse à 15 W, et ce même si le volume de vapeur est moindre (mais toujours assez conséquent). Néanmoins, à chaque fois, le Drag S ne fait pas ressortir le côté sucré des jus outre mesure et cela n’est pas pour me déplaire. Il est assez précis dans son rendu pour un matériel de ce type et la vape n’est pas sèche pour un sou, elle est même bien onctueuse et fournie. La vapeur est bien épaisse et bien blanche.

Concernant le Drag X, vous pensez logiquement qu’il vape exactement pareil que son petit frangin. Eh bien pas tout à fait. Dans les grandes lignes, il est tout aussi sympa à utiliser et amène une vape pas désagréable en bouche et bien fournie. Cependant, je ne sais pas si c’est à cause de l’accu mais il est un peu plus pêchu que son cadet. Quand je vape le même tank sur les deux mods, je ressens un signal un petit poil plus puissant et nerveux sur le Drag X que sur le Drag S. Ce n’est pas grand chose mais c’est perceptible. Après, à part cet infime détail, ces deux kits sont cools et vapent bien! Vous devez donc seulement choisir entre accu et batterie intégrée…

En outre, la forme du tank est bien élégante et peut faire penser à un Trinity Glass Cap. C’est encore une fois original et bien classe, tout à l’image des kits Drag S et Drag X.

Partager ce contenu

Catégories

Informations

Recherche dans le blog

    Fabricants

    Fournisseurs

    FACEBOOK

    Cliquez sur "J'aime" et rejoignez notre communauté sur Facebook. En récompense, vous obtiendrez immédiatement un bon de réduction d'une valeur de 1€.

    Fabricants